Agences immobilières : décuplez vos résultats avec la prospection digitale

0

L’agent immobilier des temps modernes, celui qui sera encore là demain, est un agent connecté.

Il a commencé sa transition digitale en se dotant des bons outils pour l’aider à prospecter.


En effet, la prospection est la base de toute activité  immobilière. Sans vendeur, pas de mandat. Sans mandat, pas d’acquéreur. Pas d’acquéreur, pas de vente…
Elle doit donc reposer sur une stratégie claire et rodée. Il est loin le temps où un bon réseau, un peu de publicité dans le journal local et une jolie vitrine permettaient d’engranger des affaires.

 

Aujourd’hui, la concurrence est acharnée, organisée, et équipée.

 


De nos jours, l’agent immobilier se doit de dénicher les biens qui seront prochainement disponibles sur son secteur avant même qu’ils le soient, en recoupant notamment les informations de sa base de données et en les analysant. Dans cette optique, il s’est doté d’outils d’optimisation commerciale qui lui permettent d’anticiper les changements de situation de ses clients et d’organiser ses tournées de prospection.

 

 

 

L’agent 2.0 sur tous les fronts du numériques :

  • Il opte pour une stratégie de communication à 360° en ajoutant à son arsenal existant l’e-mailing, les SMS, les articles de blog… Il est passé maître dans l’art de rédiger des accroches et des contenus percutants avec lesquels il jongle aussi bien sur Twitter que Facebook.
  • Il fidélise ses clients en leur apportant toujours plus de valeurs ajoutées, de services et d’informations pertinentes.
  • Il utilise des outils High Tech pour notamment organiser, suivre et optimiser sa prospection terrain.
  • Il a fait des mandats exclusifs son fer de lance en proposant des visites virtuelles et toutes une panoplie de services connexes.

Ces bonnes pratiques ont un triple avantage, elles concourent à sa notoriété, lui donne une image moderne, et enrichissent sa base de données.

 

 

 

Comment digitaliser votre prospection ?

 


1- Faites de votre site internet un générateur de leads

 

Le site vitrine, aussi beau soit-il, est mort. On entend par site vitrine, un site qui ne génère aucun lead qualifié et dont le ROI (Retour sur investissement) ne peut être mesuré.

 


Aujourd’hui, votre site internet doit convertir. Pour réaliser cet objectif, il doit vous permettre de générer du trafic qualifié, d’identifier vos visiteurs par la collecte d’adresses e-mails et de transformer les visiteurs en clients fidèles.

 


Il doit donc comporter des appels à l’action, appelé CTA (Call To Action) en jargon marketing, qui dirigent vers des pages de capture, c.a.d comportant un formulaire de contact à remplir. Les demandes d’information, d’estimation, et de visite physique ou virtuelle ou encore les alertes de baisse de prix sont des sources de collecte de leads qualifiés. La possibilité d’enregistrer un compte vendeur ou acquéreur contribue aussi à alimenter votre base de données.

 

 

 

2- Munissez-vous d’un logiciel de prospection immobilière

 

L’essayer, c’est l’adopter. Trouver celui qui vous convient. Ensuite, vous ne pourrez plus vous en passer. Avec lui, vous pourrez optimiser la planification et l’organisation de vos campagnes de prospection grâce à :

 

  • une meilleure cohérence de vos secteurs ou îlots de prospection
  • une optimisation de cette tâche parmi les autres tâches professionnelles à accomplir
  • un relais de vos actions sur le terrain (suivi des BAL touchées, secteurs démarchés, contacts pris, etc.)
  • un ciblage affiné de vos prospects et de vos clients à chacun de vos passages

 

 

3- Nourrissez la relation commerciale avec l’e-mailing et le SMS

 

Ces deux techniques offrent les meilleurs retours sur investissement. Ne les négligez pas. Moins intrusives que la prospection téléphonique ou traditionnelle, elles vont prendre le relais de votre site internet une fois le lead généré.

 

 

 

4- Animez vos communautés sur les réseaux Sociaux

 

Impossible de s’en passer aujourd’hui. Ils y sont tous, vos concurrents, vos clients et vos prospects.

 

 

 

La génération Y se rend sur les pages entreprises de Facebook bien plus facilement que sur votre site web. Quant aux jeunes avec un bon pouvoir d’achat, vous les trouverez sur Instagram.

 


Youtube est le deuxième moteur de recherche au monde après Google. Par conséquent, il serait dommage de ne pas télécharger dessus vos visites virtuelles avec quelques mots-clés pertinents.

 


Si devenir Community Manager ne semble pas à votre portée, pensez alors à sous-traiter ou à embaucher.

 

 

 

5- Collaborez avec les apporteurs d’affaires digitaux

 

Ne sous-estimez ces leaders d’opinion. Ils ont l’avantage de drainer un trafic hautement qualifié. De ce fait, les taux de conversion sont nettement supérieurs comparativement aux internautes en provenance des portails immobiliers ou de la publicité. DoYouSpeakimmo est le spécialiste pour vous apporter des clients hyper-qualifiés avec des projets immobiliers sérieux.

 


Sophie G témoigne au nom de son agence à ce sujet : « Nos taux de conversion avec certains apporteurs affaires sont de l’ordre de 13 % alors qu’avec Adwords nous arrivons péniblement à 4 % »

 


Les bénéfices de la digitalisation des agences immobilières sont mesurables. Cette transformation représente un investissement en temps et financier largement rentable. La question n’est donc plus de savoir s’il faut l’opérer, mais plutôt, comment la réaliser.

Pour cela, DoYouSpeakimmo peut vous aider à trouver de nouveaux clients et gagner de nouveaux mandats. Essayez maintenant.

 

Ça peut vous intéresser

Bienvenue sur Do You Speak Immo !

Et maintenant ?

Vous allez recevoir des propositions d'agents et chasseurs pour vous proposer des biens en rapport avec votre projet.